SAS (Sections administratives spécialisée)

créées par Jacques Soustelle en 1955, les SAS, composées de militaires, dirigées par un officier, sont chargées d’amener la modernité dans les campagnes algériennes sous­développées : actions sanitaires, sociales, éducatives. Elles ont un rôle ambigu dans la mesure où elles assurent aussi la collecte de renseignements sur la population qui les entoure.