Plan camp de thol -AD-Ain-777W13-3_1

Rahim Rezigat est né en 1940 dans la région de Sétif. A l’âge de huit ans, il part à Saint-Etienne rejoindre son frère qui tient un café-garni. Pendant la guerre, sa maîtrise écrite des langues arabe et française éveille l’intérêt des militants nationalistes qui cherchent à l’engager. La violence de la répression policière achève son éveil politique. Au début de l’année 1958, il devient un cadre local du FLN. Dénoncé, arrêté en 1958, longuement interrogé par la police, il est envoyé en camp d’internement : au Larzac d’abord, puis à Thol. Libéré en 1961, établi dans la banlieue parisienne, il assiste à la répression du 17 octobre 1961. Pour échapper au service militaire, il est exfiltré en Allemagne jusqu’à la fin de la guerre.

Rahim Rezigat relate la vie d'un enfant algérien à Saint-Etienne, à l'esprit vif et curieux, ainsi que les étapes de son engagement pour l'indépendance.

Biographie

Archives