François Brunet et les élèves de terminale Carrières sanitaires et sociales, lycée Carrel, Lyon

François Brunet, né en 1931 à Arras, est incorporé de juillet 1958 à juillet 1959 dans le Service de Santé des Armées du secteur de Souk Ahras. Il est confronté à la réalité de la torture du fait de la proximité de l’infirmerie avec un DOP (Détachement opérationnel de protection). Il participe à la constitution d'une association pour la paix et les droits de l'Homme en Algérie. Menacé de mort par l’OAS, il regagne la France en 1961 puis revient en Algérie l'année suivante, en tant qu'enseignant en coopération. Il est contraint de quitter définitivement le pays en juin 1971, en raison de ses actions syndicales.

François Brunet témoigne de son action comme infirmier militaire et dénonce encore aujourd'hui le dévoiement de l'armée française en Algérie.

Rencontre avec François Brunet
préparée et filmée par les élèves de terminale Carrières sanitaires et sociales, lycée Carrel, Lyon

Biographie