élèves de l’école de Souk Ahras - Archives privées

Gabriel Mifsud, né en 1926 en Algérie, est instituteur. En 1951, il est nommé à Souk Ahras près de la frontière tunisienne, où va être déplacée une importante population algérienne pendant la guerre. Il s'engage dans une solidarité active auprès de ces familles qui vivent dans des conditions d'extrême précarité. Évacué par l'armée en 1962, il revient aussitôt après l'indépendance pour travailler à la reconstruction du système éducatif local et devient maire adjoint de Souk Ahras jusqu'en 1971.

Gabriel Mifsud explique aux élèves sa position d'instituteur Français d'Algérie, engagé dans une solidarité sociale auprès des Algérien.nes pendant la guerre.

Gabriel Mifsud et les élèves de première ES, lycée La Martinière Duchère, Lyon

Biographie