Fausses cartes d'identité de Jean et Marie-thérèse Polette - Archives privées 1962

Dans les premières années de la guerre, Marie-Thérèse Polette et son mari Jean sont des militant.es d'action catholique. Ils soutiennent d'abord la lutte des militants nationalistes algérien.nes en organisant avec eux des réunions où sont exposés les problèmes posés par la situation coloniale. Ils s'engagent ensuite dans une aide plus directe et participent au premier réseau d'aide au FLN mis en place à l'automne 1955. Le démantèlement de ce réseau en avril 1959 les conduit à prendre la fuite avec leurs enfants vers la Suisse, et à un parcours d'exil.

Marie-Thérèse  Polette, discrète et modeste, revient sur son engagement aux côtés des Algérien.nes de Lyon

Biographie
Archives privées du couple Polette